Langue

Devise

10 (bonnes) raisons de visiter Fès

Rédigé le : 18 Septembre 2017

Fès, une ville historique, rayonnante et colorée

Fès accueille ses visiteurs dans le nord du Maroc, entre le Rif et le Moyen Atlas. Rayonnante et colorée, et ce, depuis sa création au Moyen-âge, elle figure parmi les quatre villes impériales du pays. Une destination qui fait rêver aussi bien les amateurs d’art que les simples touristes. Se perdre dans ses souks, s’aventurer dans les petites ruelles de sa médina, ou contempler ses plus beaux édifices aux mosaïques impressionnantes, les activités de découvertes sont nombreuses. Vous avez encore quelques hésitations ? Voici 10 bonnes raisons de vous envoler pour cette ville dépaysante.

>>> Découvrir notre sélection de villas extraordinaires et riads de charme au Maroc

1. Fès possède la plus ancienne médina du monde

Impossible d’évoquer un séjour à Fès sans parler de son immense médina. Classée patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981, elle figure aujourd’hui parmi les 4 plus anciennes cités impériales les mieux conservées du Maroc, en plus d’être la plus grande et la plus ancienne médina du monde. Mis à part les sites incontournables comme la mosquée Quaraouiyine ou celle des Andalous, vous y découvrirez toutes les facettes de l’histoire, des mœurs et des traditions locales dans toute leur authenticité. Laissez-vous emporter par le bruit, les cris, les odeurs, les couleurs et surtout, la convivialité des lieux.

2. La possibilité de suivre des itinéraires thématiques

La médina de Fès est un site particulièrement vaste. Vous pouvez vous aventurer au sein de cette structure impressionnante et vous perdre volontairement dans ses ruelles, ou suivre les itinéraires thématiques. Chaque parcours est identifiable par une couleur. L’itinéraire murailles et fortifications dévoile l’authenticité du patrimoine architectural de la médina, tandis que le circuit artisanat vous conduit rapidement les visiteurs vers les souks. L’itinéraire palais et jardins andalous, quant à lui, se consacre à la civilisation arabo-andalouse.

3. Une ville dans la ville

À Fès, on découvre une petite ville dans la ville. Connue sous l’appellation de El Jedid et construite dans le courant du 13 e siècle afin de redonner vie à la cité, elle est devenue le site privilégié des différents commerçants. Dans son décor assez particulier aux allures d’ancien district royal se déroulent divers spectacles, comme celui des charmeurs de serpents. Prenez également le temps de découvrir ses lieux emblématiques, comme la place des Alaouites, quartier juif de Mellah, le somptueux Palais royal Dar El- Makhzen et ses jardins royaux.

4. La plus grande mosquée d’Afrique du Nord

Majestueusement aménagée au cœur même de la médina, la Mosquée Quaraouiyine a été édifiée en 859 par des réfugiés tunisiens et dispose d’une capacité d’accueil de 20 000 fidèles. Ce haut lieu de la religion musulmane héberge aussi l’une des plus anciennes universités du monde encore en activité. Elle abrite même une bibliothèque qui présente une collection exceptionnelle de corans enluminés. Le site est fermé aux non-musulmans, mais vous pouvez tout de même apprécier la splendeur de ses interminables colonnades depuis les portes qui donnent sur les places As-Seffarine et Talaa Kebira.

5. Une multitude de musées

La visite des musées est une activité à part entière à Fès. Au Musée des Armes aménagé dans un imposant fort du 16 e siècle, vous découvrirez une impressionnante collection d’armes anciennes dont certaines datent de la préhistoire. Le Musée Nejjarine des arts et métiers du bois présente, pour sa part, une multitude d’objets traditionnels, tels que des chapelets de prière, différents outils d’artisans, des instruments de musique ou divers éléments de ferronnerie berbère. L’art et l’artisanat marocain sont visibles au Musée Batha. Vous y trouverez entre autres des tapis berbères colorés, une sélection de zelliges et de stucs ciselés récupérés auprès des anciennes médersas ou de magnifiques broderies fassies.

6. Son savoir-faire artisanal

L’artisanat est l’un des plus beaux attraits de cette destination marocaine. Prévoyez une halte au souk du henné. Mis à part les commerçants qui proposent le henné sous toutes ses formes, vous y découvrirez également des poteries rustiques. En dehors de la médina, le quartier des potiers mérite aussi le détour. Les plateaux de cuivre et de bronze sont d’autres objets que l’on retrouve surtout sur la place Seffarine.

7. La plus grande tannerie à ciel ouvert du Maroc

Visiter la tannerie Chouara à ciel ouvert, considérée comme la plus importante du Maroc, est une expérience insolite. Créée il y a plus de 1 000 ans et installée près de la place As-Seffarine, elle figure parmi les hauts lieux du tourisme local. L’idéal est d’y aller le matin, lorsque les tanneurs sont en pleine activité. Avec un peu de chance, vous pourrez circuler entre les cuves remplies de teintures. Certains vendeurs seront même ravis de vous expliquer le processus de tannage, en échange d’un achat ou d’un petit pourboire. Vous pourrez aussi admirer le panorama spectaculaire sur l’ensemble des cuves depuis la terrasse des cafés et des restaurants environnants.

8. Le festival des musiques sacrées du monde

Depuis plusieurs années, Fès accueille le célèbre Festival des musiques sacrées du monde. Si vous décidez de partir au mois de juin, vous aurez le privilège de participer à un événement unique qui réunit une myriade d’artistes venus des quatre coins du globe et qui se regroupent autour d’une passion commune. De nombreux concerts se tiennent généralement au Musée Batha ou sur la place devant Bab Bou Djeloud.

9. Son école coranique

Fès recèle de lieux surprenants, dont son école coranique : la Médersa Bou Inania. Édifiée entre 1350 et 1357 par le sultan Bou Inan, elle a bénéficié d’une restauration complète. Dans la majorité des cas, une médersa ne comporte qu’une seule et unique salle de prière. Celle de Bou Inania dispose par contre une mosquée identifiable par son splendide minaret vert, et un mihrab édifié avec plusieurs colonnes en onyx.

10. Ses magnifiques portes

En sillonnant la ville de Fès, vous serez certainement émerveillé par la beauté de ses portes. Reflétant le style arabo-andalou, chacune d’elle a son histoire et ses petites anecdotes. La porte Bab Boujloud en céramique émaillée se dresse à l’entrée principale de la médina. Près de la muraille qui relie les quartiers de Fès El Jedid et Fès El Bali, vous ne manquerez pas la porte Bab Chorfa.

>>> Envie d'en découvrir davantage sur le Maroc ? Découvrez nos guides !