Langue

Devise

Carnet d'un voyageur à Cuba

Rédigé le : 22 Mai 2018

Mon voyage à cuba est le carnet d’un voyageur un peu particulier qui propose le « voyage vertical » dont le principe n’est pas de faire le tour du monde en 80 jours mais plutôt poser son sac dans un lieu choisi pour un temps indéterminé et le découvrir en profondeur. Son escale à Cuba a été motivée par deux choses : la musique et le communisme.

La musique cubaine est parmi les plus modernes et les plus riches du monde. Elle a une audience internationale, de Miami à Tokyo en passant par Marseille et Casablanca. Elle est le fruit de la rencontre entre deux cultures très différentes, l’une, occidentale, axée sur l’harmonie, l’autre africaine axée sur le rythme. Festive, mystique ou romantique elle n’est pas qu’une musique, c’est aussi une danse, un moment, un support de communication charnel pour son public.

Mais il est également venu observer ce qu’est devenue cette « fameuse expérience idéaliste tant espérée dans les années 50 et reniée aujourd’hui qu’on appelle approximativement le communisme ». Qu’est devenue cette idée généreuse de tout partager équitablement argent et travail, comment les cubains vivent-ils aujourd’hui la consommation, la pollution, le progrès après une expérience de 50 ans de Communisme et d’embargo ?

Mais rassurez vous, mon voyage à Cuba nous rapporte aussi des nouvelles fraîches et des indications précises pour organiser son voyage et louer une chambre chez l’habitant, loin des dépliants touristiques et des plages à bronzer pour tout voir de ses propres yeux, tout entendre de ses propres oreilles…