Sortie en bateau : guide pour savourer ces instants avec vos enfants

Rédigé le : 20 Septembre 2017

Profiter de ses vacances en famille sur un bateau

Selon la destination où vous souhaitez vous rendre, une ballade en bateau, où même une croisière, peut être une option fort intéressante. Pour des vacances détente et aventure, une ballade en bateau est toujours un moment suspendu qui marquera les esprits de tous. Vous allez naviguer en famille, avec vos enfants. Ce moment sera un souvenir inoubliable ! Mais la navigation en famille demande anticipation, préparation et précautions.

Naviguer sur un voilier, le temps d’une journée ou d’un week-end, est un moment où le temps ralenti, où le monde terrestre paraît s’éloigner, sans bruit, sans agitation. Sur un voilier, le temps n’a plus la même signification, il semble tellement s’arrêter qu’il vous donne l’impression, quand vous revenez sur la terre ferme, d’être parti depuis des semaines.

Ces moments sont encore plus intenses quand ils sont partagés en famille. Vous êtes passionnés par la mer, les voiliers et avez toujours voulu faire découvrir votre passion à votre conjoint, vos enfants. Pour que cette première navigation, et toutes les autres, se passent bien, des précautions sont à prendre. Pour la sécurité évidemment, mais aussi pour permettre à tous de profiter au maximum de ce périple.

>>> Passer des vacances inoubliables en famille

1. La sécurité

Le briefing

Le bateau, et d’avantage encore plus le voilier, est un endroit de plaisir mais aussi de danger. Il faut que tout l’équipage en soit conscient. Un brief sur l’équipement, les rangements du bateau et ce qu’il ne faut pas faire pendant une navigation est indispensable. Sur un voilier, l’équipage doit être conscient des efforts exercés par le vent et la mer, sur les winchs, la bôme, les écoutes. Avant de monter à bord, pensez à la crème solaire, lunette, casquettes et…polaires. Il fait plus froid en mer. l’important, c’est l’information, et la transmission de l’information. Les parents doivent se renseigner auprès de professionnels chez qui ils louent. Un travail de pédagogie sera nécessaire auprès des enfants et adolescent. Cela permettra de les mettre en confiance et de les impliquer.

En navigation

Les enfants courant le moins de danger sont les plus petits. A partir de 3 ans, ils commencent à prendre de l’assurance, veulent aller partout et c’est là que l’accident peut arriver. Pour cette raison, le gilet de sauvetage doit être systématique pour TOUT l’équipage. Les grands montrent l’exemple…

Le gilet doit être porté tout le temps, même au port, sur le bateau ou les pontons, ou la vigilance peut faire défaut.

Lors des manœuvres, pour leur sécurité, et celle du bateau, les enfants doivent être rester dans la cabine du bateau. En plus des les préserver d’un accident, cela évitera le stress, les cris et les risques de louper une manœuvre.Vous devez adapter votre navigation à votre famille. Cela sous entend que le bateau doit être rangé (pas d’outils ou de risque de chute d’équipement) mais aussi que vous ne pourrez pas faire tout ce que vous voulez (sortir le spinnaker asymétrique, faire du près serré,…).

>>> Vous ne connaissez pas encore le service de conciergerie Villanovo ?

2. Savourer le temps suspendu

L’autre précaution à prendre est d’anticiper l’ennui. Comme nous l’avons vu, le temps, sur un voilier, n’est plus le même. Pour des enfants, rester sur un petit espace de vie, sans courir et sans avoir le droit de toucher à tout, peut être pesant et source d’ennui. Si vous voulez que la navigation soit un moment de plaisir partagé, il faut anticiper des activités et adapter son programme.

Prévoyez un programme précis. Aller sur une île, s’amuser à régater, évitez de naviguer plus de 5 heures d’affilée, et prévoyez des escales régulières… Dans le cadre d’une croisière sur plusieurs jours, avec des navigations plus longues, les enfants pourront ainsi courir, jouer à la plage, rencontrer d’autres enfants. Les plus jeunes enfants dorment facilement en mer. Le bruit des vagues et le mouvement du bateau les bercent. Quand ils arrivent à un âge ou la sieste n’est plus aussi régulière. Il est conseillé de leur laisser un endroit de liberté. Le pont du bateau étant un endroit plein d’interdits, il est conseillé de leur réserver un espace à l’intérieur du bateau. Cela peut être une cabine, idéalement, qui leur est réservé. Ils pourront y créer leur monde, déballer jouets et livres sans interdits.

Savourer la liberté et la détente qu’offre la navigation n’est pas toujours évident pour les enfants, notamment les premières fois. Outre le mal de mer, l’absence des repères habituels peut-être déstabilisante. Pensez donc à recréer un espace rassurant, tout en les initiant peu à peu au plaisir de la navigation.

Et pourquoi pas les initier à l’art de savourer mers et océans en passant par les sports nautiques ? Certaines destinations, comme Essaouira, au Maroc, s’y prêtent tout particulièrement, et ce, même depuis votre bateau.

>>> La Croatie, une destination de détente et d'évasion