Langue

Devise

Un étonnant voyage hors des sentiers battus à Marrakech

Rédigé le : 26 Avril 2018

La Ville Rouge ne cesse d’attiser la curiosité de voyageurs venus du monde entier par son mélange de culture, de légendes et de paysages incroyables. Effectivement, elle arbore des sites incontournables et connus de tous, mais également beaucoup de trésors que peu connaissent et imaginent. Pour les découvrir, il faut sortir de la ville et s’aventurer dans les paysages désertiques pour dénicher des lieux étonnants et tout simplement s’émerveiller devant de telles beautés.

Le Paradis du Safran

Le Paradis du Safran

Au pied des montagnes, votre escapade en dehors de Marrakech vous mène jusqu’au Paradis du Safran. Au coeur d’une plantation biologique, la maîtresse des lieux, Christine Ferrari propose aux voyageurs curieux et amateurs de belles trouvailles de découvrir les secrets de ce “trésor rouge” si convoité. Tombée sous le charme du Maroc, cette suissesse a créé la ferme Boutouil Takateret dans laquelle elle a réuni des arbres fruitiers, des fleurs et des herbes parfumées aux vertus médicinales, utilisées pour produire des huiles essentielles. Ce n’est qu’à une trentaine de kilomètres que vous pourrez échapper à la frénétique Ville Rouge pour vous laisser aller à déambuler les pieds nus dans les sentiers des jardins vers un espace bien-être qui ne vous veut que du bien.

Par ailleurs, d’octobre à novembre, la safranière fête la période de la cueillette et permet aux visiteurs d’assister au processus de cueillette, d’émondage et de séchage soigneusement réalisé à la main par les femmes du village. A cet instant, les fleurs de Crocus Sativus ont fleuries pour donner des teintes violettes dans un décor des plus séduisants. Et, tout au long de l’année, la propriétaire propose de découvrir un musée autour du safran ainsi qu’un séminaire informatif sur cette épice prisée et utilisée dans les spécialités culinaires du monde entier. Avant de vous laisser partir vers la Vallée de l’Ourika, vous aurez l’honneur de déguster une savoureuse tasse de thé au safran et également de ramener dans vos bagages cet incroyable produit.

Le Jardin Anima d'André Heller

L’un des jardins les plus beaux et les plus fantaisistes au monde vous ouvre ses portes pour un voyage insolite vers un “retour au paradis”. Et, André Heller, connu pour son art et ses nombreuses oeuvres littéraires et mises en scène, est l’artiste qui a imaginé ce lieu de paix. En effet, c’est après avoir passé son enfance dans l’ancien grand parc impérial de Schoenbrunn en Autriche et plus particulièrement dans sa fameuse serre de plantes venues des quatre coins du monde, que cet artiste a souhaité créer un espace luxuriant avec une harmonie parfaite entre la nature et l’art au Maroc.

Sur la route de l’Ourika, sur un terrain de 8 hectares, tout droit de son imagination, il a su conceptualiser un voyage entre le contemporain et l’ancien, et également entre l’Afrique et l’Asie. Dans le souhait de réaliser un jardin paradisiaque, il a imaginé une mise en scène qui appelle à l’évasion et l’apaisement dans un décor unique. Ainsi, ce sont bougainvilliers, bananiers, palmiers et cactus qui font face à des oeuvres étonnantes de statues africaines et de guerriers massaï dans des touches très colorées. Et, lors des chaudes journées estivales, venez cherchez la fraîcheur au sein de cet espace végétal ou même dans l’une des 3 salles d’exposition que possède le jardin, tout près du Café Paul Bowles, idéal pour une pause douceur.

En référence à de grands artistes et des régions du monde, c’est réellement la consécration d’un rêve dans lequel le créateur y a laissé son âme, comme le reflète le nom du jardin “Anima”.

Le Lac Lalla Takerkoust et le Désert d’Agafay

A une trentaine de kilomètres au Sud de Marrakech, au milieu d’une plaine avec une vue sur les montagnes de l’Atlas, l’étendue d’eau du Lac Lalla Takerkoust est un lieu unique en son genre. Lieu de prédilection des Marrakchis pour un pique-nique familiale les dimanches loin de la frénésie de la ville, c’est un endroit plein de quiétude où la nature a conservé son empreinte sauvage. Cette merveille naturelle porte notamment le nom de la Sainte protectrice dont la mosquée se trouvait trouvait précisément sur l’emplacement actuel du lac. Et, autrefois, la population y venait offrir des offrandes sur son mausolée pour la fécondité des femmes. En somme, le lac est un coin de fraîcheur étonnant près de Marrakech qui permet de s’évader le temps d’une journée.

Pendant l’été, voyageurs et locaux se côtoient pour profiter d’un éventail d’activités dans l’eau : pédalo, planche à voile, barque, kayak ou encore jet-ski. Pareillement, vous pourrez profiter de savoureux restaurants tels que Le Flouka ou le Relais du lac pour une cuisine simple du terroir. De plus, nombreux sont à partir dans les alentours en quad, en moto ou même à pied pour de belles randonnées à la découverte des petits villages berbères et des paysages arides. Vers la vallée des tortues et les plateaux désertiques du Grand Atlas, la route offre un contraste envoûtant des portes du désert au vallées vertes de l”Ourika jusqu’aux majestueux sommets des Atlas.

Notamment, sur les premières hauteurs du massif du Haut-Atlas, le désert d’Agafay est idéal pour des randonnées à cheval ou à pied. Voisin du lac, ses dunes blanches bordées d’eucalyptus, de vignes et d’oliviers sont d’un enchantement ravissant. En 4x4, en quad, à dos de chameau ou du haut d’une montgolfière, vous pourrez découvrir les charmants villages berbères qui se cachent au coeur des terres.

Dar El Sadaka : un art de vivre fantasque à la marocaine

Dar El Sadaka : un art de vivre fantasque à la marocaine

A l’image des découvertes précédentes, il existe une architecture unique et originale au coeur de la Palmeraie de Marrakech, celle du Dar El Sadaka. Au fil des années, cette luxueuse propriété a su façonner sa notoriété aux yeux du monde entier en proposant un concept fantaisiste pour un séjour atypique. En effet, vous aurez la chance de séjourner parmi des sculptures animalières de singes, girafes et animaux en tous genres, réalisées à différentes échelles et au sein de constructions architecturales hors normes avec des perceptions du temps et de l’espace mises à l’honneur et revisitées avec un art contemporain singulier.

Par ailleurs, outre la décoration excentrique, le Dar reste tout de même une luxueuse villa qui offre tout le confort rêvé pour un séjour à Marrakech. Avec un hammam, une piscine, un tennis privé, cette maison d’artistes est idéale pour accueillir 17 personnes et leur faire vivre une expérience unique grâce à un personnel de maison attentionné et très qualifié.