Langue

Devise

Découvrez nos villas

Les trésors mayas et la nature enchanteresse de Yucatán au Mexique

Rédigé le : 21 Mars 2019

Dans le Sud-Est du Mexique, se trouve l’État du Yucatán, lieu qui fut jadis un emblème de la civilisation maya. Pour cette raison, il y a de nombreuses ruines impressionnantes à admirer dans toute la région du Yucatán, depuis le sommet des falaises à la jungle. Cette région du Mexique est également d’une grande beauté naturelle, abritant d’incroyables cenotes d’un bleu profond (ou des grottes souterraines baignées dans une eau incroyablement claire) et des plages spectaculaires où se trouvent des espèces telles que des tortues et des requins baleines. Pour votre prochaine escapade, craquez pour cette région paradisiaque ; un lieu où familles, couples ou amis apprécieront la grande diversité des sites, des activités et des possibilités.

L’héritage maya du Yucatán

L’héritage maya du Yucatán

Chichen Itza, site des ruines mayas les plus visités de la région, était l’une des plus grandes villes d’Amérique Centrale il y a environ mille ans de cela et mérite sans aucun doute son statut de site classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Chichen Itza s’étend sur une superficie de cinq kilomètres carrés et abrite des ruines de pyramides, de temples, d’observatoires, de sculptures, de cours et de cerceaux d’un ancien jeu de base-ball ainsi que d’un cenote sacré où se pratiquaient jadis rituels et offrandes. L’une des pyramides les plus célèbres de Chichen Itza est celle de Kukulkán, connue pour le phénomène incroyable qui se produit dans son escalier à l’équinoxe. À des heures précises, la position du soleil fait que la lumière tombe uniquement le long de l’escalier, formant ainsi des motifs de corps ondulés menant à la tête de serpent géant en bas de l’escalier. La pyramide entière est une merveille des mathématiques et de l’astronomie, notamment en raison de sa forme incroyablement précise et symétrique. Il s’agit d’une représentation du calendrier maya.

Ek Balam est une autre cité maya à ne manquer sous aucun prétexte lors de votre voyage dans le Yucatán. Son nom signifie “jaguar noir” et le site de quinze kilomètres carrés était une ville dynamique il y a plus de mille ans. Ici, vous trouverez plus de quarante structures. Vous pourrez d’ailleurs grimper au sommet de sa pyramide principale d’une hauteur de trente mètres environ pour jouir d’une vue imprenable sur tout le paysage verdoyant. Arrêtez-vous admirer le beau cenote près des ruines dans lequel vous pourrez vous baigner pour une petite pause rafraîchissante ! Les ruines d’Uxmal, près de Mérida, la capitale du Yucatán, constitue un autre spectacle très intéressant. Son nom signifie “construit trois fois” et fait référence à son temple principal. Lors de la construction de la grande pyramide d'Uxmal, celle-ci a en effet été construite sur des pyramides existantes. Contrairement à de nombreuses autres pyramides mayas, sa forme est arrondie plutôt que carrée ou rectangulaire. À une époque, près de 25 000 habitants vivaient à Uxmal. L’on peut d’ailleurs toujours observer les réseaux complexes construits pour canaliser les eaux de pluie ainsi que de beaux vestiges d’architecture de style Puuc.


Faites ensuite un détour dans la “ville magique” d’Izamal, qui devrait absolument figurer sur votre itinéraire lors de votre séjour au Yucatán. Si la ville brille désormais en jaune, Izamal dispose de plusieurs ruines d’anciennes pyramides mayas, ce qui conforte l’idée selon laquelle il s’agissait jadis de la plus grande ville maya au Nord de cet État. La pyramide de Kinich Kakmó est considérée comme l’une des plus importantes, dans une ville dotée d’un immense rayonnement économique et politique. Ici, vous pourrez encore voir les vestiges des routes pavées qui relient la ville à d’autres colonies importantes. Il n’empêche que Izamal est un délice pour tous, en particulier pour les passionnés de photographie, car presque tous les bâtiments, murs et arcades sont peints en jaune moutarde. La faible hauteur des bâtiments ajoute une touche fantaisiste, donnant à Izamal le sentiment d’être une ville miniature. Pour ceux qui souhaitent s’éloigner un peu de la frontière guatémaltèque, poser les pieds dans la ville maya de Calakmul se révèle être une expérience extrêmement enrichissante. Nichée dans une jungle épaisse, Calakmul abrite la deuxième plus haute pyramide du Mexique avec une hauteur impressionnante de cinquante-cinq mètres. La zone entière est une réserve de la biosphère classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et constitue la plus grande réserve tropicale du Mexique ! Au fur et à mesure que vous gravirez les grandes marches qui vous mèneront au sommet de la pyramide, vous monterez progressivement au-dessus de l’épaisse canopée pour une vue spectaculaire sur les paysages verdoyants et épais.

Les paysages naturels du Yucatán : un véritable spectacle

Les paysages naturels du Yucatán : un véritable spectacle

Revenons à la nature magique des cenotes du Yucatán, les dolines souterraines qui jonchent les jungles de la région, remplies d’eaux saphirs vitreuses. Il y a plus de six mille dolines entre le Yucatán et Quintana Roo mais certaines méritent néanmoins le détour. Dans la région de Tulum, Gran Cenote est un endroit incroyable pour nager et faire de la plongée sous-marine au beau milieu d’une jungle luxuriante et dans l’une des eaux les plus claires au monde. Pratiquer la plongée sous-marine dans un paysage singulier composé de stalactites souterraines, à travers la grotte qui relie les deux zones de baignade, est une expérience vraiment impressionnante. Tak Be Ha offre également de belles possibilités pour les plongeurs amateurs avec des sites d’une beauté à couper le souffle. Vous pourrez ainsi plonger dans les eaux bleues qui ressemblent à des joyaux avec un plafond composé d’une centaine de stalactites au-dessus de la grotte.

Si vous préférez des eaux profondes qui se prêtent à une belle baignade rafraîchissante, nous vous recommandons Yaxbacaltun qui constitue une option idéale et très amusante. Attrapez donc une corde et lancez-vous dans la caverne ! Néanmoins, l’un des cenotes les plus éblouissants est incontestablement Suytun, près de Cancún. La grotte ronde est immense et comporte une passerelle qui se termine par une plateforme circulaire au centre. Il y a souvent un faisceau de lumière traversant l’air et un projecteur sur l’eau azurée en-dessous. C’est un spectacle vraiment magnifique et mystique. Si vous préférez les sensations fortes, direction Calavera ! Ici, vous pouvez sauter par-dessus de minuscules ouvertures au-dessus du sol dans les eaux profondes des cavernes ou même faire de la plongée sous-marine au beau milieu de stalactites sous-marines. Et la liste n’est pas exhaustive !

De l’eau douce au sel de mer, Yucatán est doté de nombreuses plages sensationnelles. La plupart se trouve à Tulum, avec des sables fins et blancs ainsi qu’une eau qui offre un sublime dégradé de turquoise. Petite précision insolite : il n’est pas rare de partager sa serviette de plage avec des iguanes errants à Tulum ! Les plages telles que Playa Paraíso sont des endroits populaires pour pratiquer le yoga. Et lorsque l’on se trouve devant cette plage immense, dans un environnement aussi tranquille, dérangé uniquement par le bruit des vagues en toile de fond, on peut aisément comprendre pourquoi. Tulum abrite également des ruines mayas. Au sommet d’une falaise, ces ruines jouissent d’un emplacement pittoresque. Au même endroit, se trouvait autrefois un ancien port maritime. C’est également l’une des rares villes protégées par un mur, dont l’épaisseur impressionnante de sept mètres vise à protéger la ville de trois côtés.

Les océans qui entourent ce coin du Mexique abritent une vie maritime abondante, allant des tortues de mer de Akumal Beach au plus grand poisson du monde, le requin baleine, qui se rassemble autour de Isla Holbox. Vous pouvez vous baigner avec ces deux animaux doux et calmes. Nager à leurs côtés vous donnera d’ailleurs une vraie leçon d’humilité ! Pour explorer davantage la faune incroyable du Yucatán, dirigez-vous vers la réserve de biosphère de Sian Ka’an, qui s’étend sur près de 650 000 hectares. L’endroit est idéal pour visiter les forêts tropicales, les zones humides ainsi que les habitats côtiers et marins. Il s’agit d’une excursion incroyable en famille, durant laquelle vous pourrez garder l’oeil sur les crocodiles américains, les jaguars, les pumas, les singes hurleurs noirs, les coatis à nez blanc ainsi que sur quatre espèces de tortues de mer parmi des centaines d’autres espèces. Sinon, dirigez-vous vers la biosphère de Celestún, où près de 35 000 flamants roses peuvent se rassembler ! Observez ces oiseaux au long cou se promener délicatement et marcher avec grâce à la recherche de nourriture et admirez cette explosion de teintes rosées. Les plumes d’oiseau laissent place à un autre spectacle naturel rempli de rose : les lacs de sel rose lumineux de Las Coloradas. Ici, les nuances incroyables sont créées par un grand volume de micro-organismes, en particulier les halobactéries, qui disposent d’une membrane violette. N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo, même si vous aurez du mal à convaincre vos proches qu’il ne s’agit pas d’un jeu de filtres !