Langue

Devise

Découvrez nos villas

Tomber amoureux de l’immanquable Palácio da Pena

Rédigé le : 04 Juillet 2019

Si vous allez au Portugal, sans doute irez-vous découvrir Lisbonne, auquel cas il y a de fortes chances pour que vous choisissiez tôt ou tard de vous évader à Sintra, histoire de fuir un peu l’agitation urbaine. 

Et bien vous avez tout compris ! Car dans cette ville, inscrite depuis des décennies au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous succomberez à l’omniprésente beauté des paysages. Par-dessus tout, votre coeur pourrait bien fondre devant l’inimitable Palácio da Pena... mais hélas, vous ne seriez pas seul à tomber en extase face à tant de romantisme ! Quel est donc le secret de cette merveille architecturale ?

Un site étonnant et atypique

Un site étonnant et atypique

Situé à 25 kilomètres au nord-ouest de Lisbonne, ce chef-d’oeuvre très coloré surplombe le paysage alentour et reste visible de loin, non seulement par sa position dominante mais aussi par le fait qu’il se détache du décor verdoyant par ses tons vifs. Il s’agit du premier palais d’Europe d’inspiration romantique. Certains racontent qu’il aurait inspiré Walt Disney au moment de créer le château de la Belle au bois dormant, justement par ses formes et ses couleurs extravagantes qui vont du jaune canari de ses fausses murailles au rouge carmin de ses tourelles crénelées.

La construction du palais a commencé en 1844, menée par le Prussien Ludwig van Eschwege, à l’emplacement d’un couvent de hiéronymites dont il reste encore la chapelle et le cloître. Toute cette création féérique était destinée à bâtir l’heureuse résidence d’été de Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha, veuf de la reine Maria II. Mais les travaux ne finiront qu’en 1885, l’année de… la mort du roi. 

25 ans plus tard, avec la proclamation de la République, l’édifice, conservé tel quel,  devient propriété de l’Etat et s’ouvre au public.

Comme pour un château fort, on y accède par un pont-levis. Sitôt que vous entrez dans cet univers aux allures médiévales naît une fascination pour ce subtil mélange de styles allant de l’art manuélin au mauresque en passant par la Renaissance, le gothique et le baroque… rien que ça ! L’intérieur offre autant à voir que l’extérieur, présentant une profusion d’objets et de détails qui donnent autant d’indications sur ce qu’étaient les arts décoratifs et les goûts des souverains : mobiliers rococo, sculptures mauresques, auxquels s’ajoutent les lustres néogothiques et les ornements victoriens. Vos yeux auront de quoi s’occuper !

Quelques informations pratiques

Quelques informations pratiques

Pour s’y rendre, deux possibilités s’offrent à vous : 

  • Soit vous disposez et de temps et d’une bonne condition physique, auquel cas vous pouvez rejoindre le palais à pied depuis Sintra. Il vous faudra marcher 4 longs kilomètres sur une pente plutôt raide. 
  • Soit vous êtes plus sage et vous prenez la voiture ou le bus, voire même l’auto-stop qui est assez courant mais nécessite un peu de chance. 
Le palais est ouvert de 9h30 à 20h00 mais nous vous conseillons vivement d’arriver tôt pour esquiver au mieux la foule de visiteurs qui envahit quotidiennement les lieux.

En cas de fringale, vous pouvez profiter du restaurant du palais, loin d’être exceptionnel mais qui reste tout à fait convenable.

Comptez deux bonnes heures pour visiter l’édifice, après quoi vous aurez tout le temps de découvrir son parc de 200 hectares et les jolis jardins alentours. Et si l’envie de châteaux vous anime tout particulièrement, rendez-vous quelques centaines de mètres plus loin au Castelo dos Mouros (château des Maures), remarquable, dans un tout autre cachet.