Langue

Devise

Côte amalfitaine : la beauté de ses villages perchés

Rédigé le : 11 Avril 2018

Dans la province de Salerne, face à la mer Tyrrhénienne, l’une des routes les plus photographiée d’Europe attise la curiosité des voyageurs de tout horizon. La Côte amalfitaine, d’une beauté inégalable avec ses paysages de la mythologie antique et ses villages perchés, ne cesse de charmer. Le long de la côte, il faut suivre la route de Sorrento à Salerno qui s’étend sur 50 km pour parcourir toutes les merveilles classées au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. Et, de village en village, laissez-vous séduire par le charme italien d’une architecture authentique.

Pourquoi ne pas commencer votre échappée saisissante par le village qui se dresse dans la baie de Naples aux maisons en flanc de montagne et bougainvilliers sur les murs : Sorrento. Face aux montagnes et orangers, les édifices et maisons colorées laissent entrevoir un charmant petit port connu comme la capitale de la liqueur de citron, le limoncello. En plein coeur de ce lieu de légende italien, dans lequel auraient vécu les légendaires sirènes ayant tenté d’ensorceler Ulysse, la Piazza Tasso fait vibrer la ville avec ses cafés animés. Mais, l’âme de Sorrento se trouve réellement dans le petit port pittoresque de Marina Grande. En suivant une route escarpée et de petites marches, vous tomberez sur l’ancienne porte grecque. Autrefois porte d’entrée de la ville, elle nous mène aujourd’hui au creux d’une architecture colorée et de bateaux de pêche dans une atmosphère paisible.

Tout droit vers Positano, faites une halte dans le village Sant’Agata sui Due Golfi pour bénéficier d’une vue sur le Golfe de Salerno et de Sorrento. Et, une fois arrivés dans la petite baie de Positano, vous n’avez plus qu’à vous perdre dans le labyrinthe de ruelles et escaliers colorés. Les petits magasins vous pousseront à franchir leur porte pour découvrir des produits typiques de l’artisanat local tels que des sandales de cuir, des céramiques colorées ou encore des robes de lins. Tout près des montagnes Lattari et de Montepertuso, que les amateurs de trekking se raviront à parcourir, c’est une petite plage de sable gris volcanique qui sera le départ de votre balade en bateau. Le long de la côte, des petites criques se cachent et n’attendent que vous ! Et, voyagez notamment jusqu’à l’archipel des trois petites îles Galli, connue comme celles des sirènes. Pied à terre, après avoir fait le tour des environs, pour vagabonder jusqu’à Bomerano, le sentier ancestral des Dieux sera votre parcours idéal. Au départ du village de Novelle, il vous transporte à travers les vieilles plantations de citronniers aux belles senteurs. Ce chemin vous mènera tout droit vers le pays imaginaire italien, Furore, avec ses petits groupes de maisons isolées sur les crêtes des falaises.
 

Un peu plus à l’Ouest, entre la mer et les montagnes, Amalfi est connue pour son histoire, ses monuments et son cadre naturel. Son centre médiéval arbore de belles rues pavées étroites et places pittoresques sur lesquelles se dressent palais médiévaux, petites chapelles et tours de guet. Spécifiquement, la cathédrale Saint-André à la somptueuse architecture de style baroque, est estimée pour son Duomo byzantin. Et, pareillement, véritable cimetière des nobles, le cloître du Paradis est un merveilleux jardin entouré de galeries aux arcades orientales. Dans les sommets, parmi les jardins de bougainvilliers, du haut de la Villa Cimbrone et l’incroyable balcon suspendu face à la mer, la magique cité de la musique de Ravello s’élève. En plein milieu de la côte amalfitaine, cette muse des écrivains et des compositeurs révèle un mode de vie simple et calme, avec des maisons de pierres sèches et potagers. Par ailleurs, le mardi matin, le petit village prend vie grâce à son marché sur la Piazza Duomo où sont vendus vin, mozzarella, huile d’olive et vêtements de créateurs.

Maisons blanches typiques et falaises à la dense végétation, c’est là tout le décor d’Atrani. Ce petit village pittoresque de pêcheurs italien dans la vallée de la rivière Dragone se trouve être l’ancienne résidence de prédilection de nobles patriciens romains et a su conserver son charme distinct. La Piazzetta Umberto I réunit les esprits dans une atmosphère des plus vivantes à quelques pas de la Collégiale de Santa Maria Maddalena. Construite sur les ruines d’une ancienne forteresse médiévale, son intérieur est réellement envoûtant et parfait pour de belles cérémonies et mariages.  Et, pour une immersion totale au coeur de ce paysage, rendez-vous dans les grottes aux alentours comme celle de Masaniello sur le Mont Aureo.

Avant d’achever votre voyage sur la côte italienne avec l’exquise Salerno, il vous faut vous rendre à Vietri sul Mare. Au pied du Monte San Liberatore, c’est un savoir-faire traditionnel de la faïence qui se cache au sein de cette petite ville de Campanie. Et finalement, Salerno… quoi de mieux que cette splendide ville médiévale et typique italienne pour finir votre voyage sur une note enivrante.  

>>> Découvrez nos guides en Italie