Langue

Devise

Découvrez nos villas

Ibiza hippie : à la découverte de l’autre facette des Baléares

Rédigé le : 15 Septembre 2017
La culture hippie : intimement liée à l’histoire récente d’Ibiza

La culture hippie : intimement liée à l’histoire récente d’Ibiza

Aujourd’hui connue des estivants comme la plus grande destination festive du monde, Ibiza était avant tout le refuge des hippies en quête de sérénité et de cadre idyllique pour vivre leur rêve de liberté absolue.

Derrière le cliché festif d’Ibiza se cache une histoire plus discrète et plus fascinante. À l’aube des années 60, des artistes et de riches touristes venaient se réfugier sur l’île et c’est à partir de 1964 que les premiers hippies ont débarqué. Dans le souci de fuir la nouvelle société de consommation qui émerge en Occident et la dictature de Franco, les esprits en quête d’amour et de fraternité se sont établis sur l’île.

Entre 1967 et 1975, une véritable communauté s’est installée à Ibiza et sur l’île voisine de Formentera, en parfaite symbiose avec la population locale qui leur fournissait alors les denrées essentielles pour le quotidien. Des idéalistes, des artistes, des penseurs ou tout simplement des individus en quête de la magie sauvage d’Ibiza, des côtes de grande beauté et des terres rurales encore peu marquées par le tourisme.

La communauté loge dans des cafés locaux, dans les petits villages. Aujourd’hui encore, les murs de certains cafés sont couverts de boîtes aux lettres, servant à ces gens à recevoir de l’argent de la part de leur famille.

>>> Voir les plus belles villas d'Ibiza

Ibiza hippie : vivre le rêve lors d’un séjour sur l’île

Ibiza hippie : vivre le rêve lors d’un séjour sur l’île

Pour s’imprégner de l’âme bohème et hippie d’Ibiza, le premier endroit à visiter au cours de votre escapade est le marché de Punta Arabi qui a lieu chaque mercredi dans la localité de Santa Eularia. Dans une atmosphère détendue et hors du temps, partez à la recherche des vêtements, des accessoires, des bijoux fantaisies et des instruments de musique qui ont marqué les années 70.

L’autre lieu hippie incontournable est la plage de Benirras. Adossé à une montagne couverte de forêt, ce site accueille régulièrement des hippies qui célèbrent le coucher du soleil avec des percussions. Ce spectacle fascinant est agrémenté par le rythme exaltant de la musique.

Aujourd’hui, l’héritage hippie est surtout celui d’un état d’esprit et d’un mode de vie, les hippies des années 70 ayant quitté l’île en raison de l’augmentation des prix des logements, de la nourriture et des entrées aux soirées. Les nouveaux arrivants ont plus d’argent, mais l’état d’esprit est le même. En fait, Ibiza est désormais plus habitée par la culture hippie que par des vrais hippies. 
Vous voulez vivre l’expérience d’une soirée hippie ? Tous les lundis à San Antonio, la soirée Wax Da Jam vous permet de retrouver l’ambiance d’Ibiza “à l’ancienne”, loin des chemises moulantes et des talons hauts.

>>> En savoir plus sur Ibiza