Langue

Devise

Découvrez nos villas

Rencontrez les singes de Bali

Rédigé le : 12 Août 2019

Réputée pour ses paysages de rêve, sa culture authentique et son côté encore sauvage, Bali saura vous séduire. Partez à la découverte de l’île, ses plages aux eaux turquoises, ses rizières verdoyantes et ses forêts tropicales peuplées d’êtres malicieux.

En plus d’être l’île des dieux, Bali est en effet l’île des singes. A proximité de chaque temple, vous croiserez la route de dizaines de singes et cette proximité a inspiré de nombreuses légendes au fils des années. L’espèce la plus répandue est celle du macaque crabier à longue queue, mais il existe plusieurs espèces de “monyet” (“singe” en Indonésien) sur l’île.

Partez à la découverte de ces animaux aussi malins qu’adorables lors d’une excursion incontournable. Villanovo vous donne rendez-vous aux abords des temples qu’ils protègent ou dans les forêts qu’ils habitent pour tout apprendre sur cette espèce fascinante.
Activité idéale avec des enfants, vous êtes sûrs de vous faire des souvenirs que vous garderez à vie !

L’incontournable : la forêt des singes d’Ubud

L’incontournable : la forêt des singes d’Ubud

Le village d’Ubud est réputé pour ses paysages idylliques qui vous coupent du monde le temps d’un instant. C’est également là que se trouve la fameuse “Monkey Forest”, c’est-à-dire LE lieu où observer des singes à Bali.

Sur place, ce sont plus de 600 singes qui y vivent, divisés en 6 tribus bien distinctes : chacune a son chef, son territoire, etc. Les animaux sont peu farouches et n’hésitent pas à se rendre dans les hôtels, restaurants et magasins des alentours.

Dans la forêt, se trouve également l’un des temples les plus anciens de l’île. Construit au XIVe siècle, avant que Bali ne soit rattaché à l’Indonésie, il est difficile d’attribuer sa naissance à qui que ce soit en raison du manque de documentation. 

Le temple est en réalité composé de 3 temples, chacun dédié à une divinité : le principal rend hommage à Shiva, le dieu principal, “destructeur et transformateur” et les deux autres rendent hommage respectivement à Gangga et Brahma Prajapati.

Le lieu est ouvert tous les jours, de 8h30 à 18h, et l’entrée coûte 50 000 roupies par adulte, soit un peu plus de 3€.

La légendaire forêt des singes de Sangeh

La légendaire forêt des singes de Sangeh

Située seulement à quelques kilomètres d’Ubud, la forêt de Sangeh est probablement la plus racontée dans les légendes.

L’une d’entre elles raconte que la forêt est née suite à une rencontre fortuite : des muscadiers se déplaçaient dans le pays afin de se rendre dans un temple, mais furent vus par des villageois. Ils se sont donc arrêtés sur place, et les villageois ont été transformés en singes afin de protéger la forêt. “Sangeh” signifie en effet “celui qui voit”.

Selon d’autres légendes, un dieu a un jour soulevé une montagne où vivaient les singes et un morceau de celle-ci est tombé, créant le lieu.

Le temple Ulawatu : le repère des singes voleurs

Le temple Ulawatu : le repère des singes voleurs

La légende raconte que ce temple a été construit par un prêtre hindou très puissants, qui avait à son service des soldats. A sa mort, les soldats ont été changés en singes afin de garder le lieu pour toujours. 

Aujourd’hui, il se dit que les familles les plus puissantes de la ville se rendent encore dans temple pour prier les dieux de leur accorder du pouvoir. Durant cette nuit, les singes redeviennent des soldats afin de protéger ces familles contre des esprits malveillants.

Ce temple est probablement le lieu où les singes pickpockets sévissent le plus, mais soyez prudent partout ! Une étude menée par la revue Primates s’est penchée sur le cas de ces singes qui chipent leurs effets personnels (lunettes, téléphones, tongs) au touristes. Les animaux ont bien compris qu’ils pouvaient tirer partie de leur agilité et ne rendent les effets personnels que contre quelque chose à manger.

Prenez vos précautions : rangez appareil photo, lunettes et effets personnels de valeur et ne provoquez pas les animaux. Notez que les regarder dans les yeux est pour eux un affront, qui les rendra probablement agressifs. Attention aux morsures, consultez immédiatement un médecin si cela vous arrive car la rage est très présente sur l’île.


En somme, les singes font partie intégrante de la vie culturelle et traditionnelle balinaise : on raconte les histoires de soldats déchus aux enfants et une visite au temple implique de croiser leur route. Ne passez pas à côté de leur rencontre !


>>> Toutes nos villas de luxe à Bali