Langue

Devise

Taroudant et ses alentours

Rédigé le : 06 Mars 2019

Taroudant, situé dans la plaine de Souss au Sud-Ouest du Maroc, est souvent délaissé par les voyageurs qui préfèrent visiter Marrakech, Essaouira ou encore Chefchaouen. Pourtant, cette ville fortifiée abrite de multiples trésors, que ce soit la lueur des murs de boue rouge au coucher du soleil luisant, les marchés traditionnels qui vendent des produits locaux plutôt que des bibelots touristiques ou encore tout simplement les superbes reliefs montagneux de cette région. Dès lors que vous voudrez sortir de la ville, plusieurs options d’excursions s’offriront à vous au beau milieu des déserts et des oasis spectaculaires. Partez explorer le Maroc hors des sentiers battus et découvrez des paysages qui, souvent, n’appartiendront qu’à vous le temps de quelques instants.

À Taroudant : des expériences aux quatre coins de la ville

À Taroudant : des expériences aux quatre coins de la ville

Un paysage naturel spectaculaire

Taroudant se trouve à mi-chemin entre les montagnes et le désert, où les sommets enneigés dominent les couleurs terreuses des bâtiments de la ville. En effet, Taroudant est considéré comme la porte d’entrée privilégiée des montagnes de Souss et de l’Anti Atlas. C’est pourquoi, la ville est la destination idéale des randonneurs passionnés qui pourront partir de Taroudant pour s’aventurer dans des sentiers sinueux. Cependant, pas besoin d’organiser des excursions pour profiter du voyage : à peu près n’importe où à Taroudant, vous trouverez des paysages exceptionnels à découvrir. En particulier, les remparts de la ville, construits en 1528, rendent hommage à la nature par leur couleur et leur présence imposante.

Souk, kasbah et médina

Souvent surnommé “la grand-mère de Marrakech” ou encore “le petit Marrakech”, Taroudant présente, bien sûr, des caractéristiques similaires à Marrakech comme par exemple ses marchés couverts (souks) et sa médina (vieille ville). Ce qui rend les souks uniques ici, c’est le fait qu’ils ne ciblent pas les touristes de la même manière qu’à Marrakech. À Taroudant, vous verrez plutôt des artisans recycler divers articles en plastique destinés aux agriculteurs locaux. Cela confère une atmosphère magnifique et très inspirante, notamment en ce qui concerne les us et les coutumes de la ville, où des objets anciens et inutilisés sont considérés comme une opportunité de mettre en place de nouvelles pratiques visant à aider la population locale. Ici, les Berbères vendent des produits divers et variés. Tout comme dans le reste de Taroudant, il y règne une atmosphère beaucoup plus détendue que dans les villes alentours. Les interactions, notamment, sont plus fluides que n’importe où ailleurs. Au souk berbère, vous trouverez également des stands qui vendent des produits frais et des vêtements juste à côté d’ustensiles destinés à la population locale. Le souk arabe, en revanche, offre une sélection de produits en cuir et en argent. Bien sûr, un peu de marchandage est nécessaire pour faire de bonnes affaires dans les souks de Taroudant. N’hésitez pas à discuter avec les commerçants pour obtenir le meilleur prix. Ce sera d’ailleurs peut-être l’occasion de partager un thé marocain !

Des mets délicieux

Un autre plaisir de la ville réside dans sa gastronomie, délicieuse et plutôt bon marché. Profitez-en pour goûter aux spécialités locales et notamment au pain Tafarnout. Ce dernier est cuit dans une fournaise proche du sol et parfois trempé dans de l’huile d’argan (produite à partir des arganiers des environs). Le Riad Maryam, dirigé par le chef Latifah incroyablement dévoué et talentueux, est particulièrement recommandé pour partager un repas exquis composé de trois plats : une soupe harira pour commencer, suit une sélection de salades marocaines colorées pour finir par une tarte ou une tajine avant le dessert, qui est souvent une pâtisserie. N’oubliez pas de réserver à l’avance car ce restaurant est plutôt connu dans les environs ! Si vous voulez goûter de nouvelles saveurs, faites un détour chez Nada pour sa pastilla au pigeon ! Et bien sûr, tout au long de la journée, vous pourrez vous rafraîchir et vous ressourcer grâce notamment au célèbre thé à la menthe marocain, servi généralement dans de magnifiques théières ornées.

Autour de Taroudant : les excursions d’une journée à ne pas manquer

Autour de Taroudant : les excursions d’une journée à ne pas manquer

Le Palais Claudio Bravo Camus

Le Palais Claudio Bravo Camus est l’un des meilleurs endroits de la périphérie de Taroudant (10 kilomètres au Nord). Ici, vous pourrez réellement apprécier le cadre naturel de rêve car ses vastes jardins et ses cours mettent en valeur l’immensité de l’horizon alentour. Ces jardins ont des pelouses luxuriantes, de nombreux arbres et disposent de belles piscines qui reflètent la belle architecture du palais et la silhouette des palmiers. La propriété abrite une collection d’oeuvres de l’artiste Claudio Bravo, allant des sculptures décorant les jardins exotiques aux peintures hyperréalistes qui ornent les murs intérieurs. Le palais lui-même est une oeuvre signée Claudio Bravo. L’artiste décida en effet de vivre au Maroc pour vivre de son art et créer, notamment à cause des lumières et des couleurs exceptionnelles du pays. En vous promenant dans ce palais, vous pourrez constater qu’il ne s’était pas trompé. Les allées couvertes et les cours relient les différentes ailes du palais qui fait 75 hectares environ. Typiquement marocaines, ces allées vous donneront l’impression de visiter un véritable coin de paradis.

Oasis de Tiout

Située à environ 25 kilomètres de Taroudant, cette oasis de paix est l’un des endroits les plus prisés du Sud du Maroc. L’Oasis de Tiout se distingue par ses palmeraies vertes qui contrastent avec la roche ocre rose et la terre, créant ainsi un paradis magique. L’environnement offrait une toile de fond idéale au film de Jack Becker, intitulé Ali Baba et les quarante voleurs, qui est sorti en 1954. Sur le chemin de Tiout, vous rencontrerez également de nombreux arganiers et, espérons-le, le spectacle très amusant des chèvres perchées maladroitement sur les branches hautes et minces de ces arbres à la recherche de leur prochain en-cas.

Tafraoute

À environ trois heures de route de Taroudant, Tafraoute vaut le détour, ne serait-ce que pour explorer un peu plus la nature impressionnante de la région. Tafraoute signifie “se cacher entre des montagnes” et désigne un ensemble de petits villages nichés dans les vallées montagneuses de granit. Ammelne est particulièrement charmant, grâce aux différents verts et roses des rochers de la montagne, aux amandiers, aux palmiers, aux arganiers et aux maisons mitoyennes empilées les unes sur les autres. Continuez sur 30 kilomètres au Sud de Tafraoute et arrêtez-vous dans la gorge d’Ait Mansour, une magnifique vallée aux centaines de palmiers, nichée entre deux grandes pentes et flanquant chaque côté de la route sinueuse. Tafraoute est également le lieu de naissance du projet artistique de Jean Veran, où il a peint notamment un grand nombre de rochers géants qui tâchent le paysage désertique bleu pâle. Le résultat est une manière ludique de mettre en exergue la géologie incroyable de la région, en mettant l’accent sur les formes noueuses et bulbeuses que prennent certaines roches.

Paradise Valley, dans les montagnes de l’Anti Atlas

Les montagnes de l’Atlas s’étendent sur environ 2500 kilomètres à travers le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Au Maroc, les montagnes de l’Atlas se divisent en trois régions : le Moyen, le Haut et l’Anti Atlas. Choisir d’explorer l’Anti Atlas présente de nombreux avantages dont celui d’éviter les touristes qui se pressent plutôt dans les autres régions de cette chaîne de montagnes. La randonnée et l’expérience globale sont alors plus authentiques et également bien plus agréables. Commencez par marcher le long de la très pittoresque Paradise Valley, qui constitue un excellent point de départ, avec une végétation encore plus contrastée et des paysages rocheux et désertiques. Petit bonus du trek : vous aurez droit à des cascades spectaculaires dans lesquelles vous pourrez vous baigner pour vous rafraîchir avant de reprendre la marche sous le soleil du désert !