Langue

Devise

Découvrez nos villas

A la conquête des plus beaux volcans d’Indonésie

Rédigé le : 21 Août 2019
Par : Clarisse Haurogné

L'Indonésie est un archipel de plus de 17 000 îles formées par convergence des plaques tectoniques. Une situation unique à l’origine de plus de 150 volcans dont la plupart sont toujours actifs. Au cours des siècles de nombreuses éruptions ont ainsi créé les magnifiques panoramas que nous connaissons aujourd’hui, constitués de somptueuses caldeiras et de lacs volcaniques dont les cendres font de l’Indonésie l’une des terres les plus fertiles au monde. 

Si vous envisagez de visiter l’Indonésie, ne prévoyez pas seulement de visiter les plages de rêve du pays et de vous la couler douce car vous manqueriez des paysages fascinants et singuliers de cette terre de volcans. Voici donc notre sélection des plus beaux volcans d’Indonésie pour prendre de la hauteur et admirer la grandeur de ce pays si mystérieux. 

Mont Bromo, le plus actif

Mont Bromo, le plus actif

Situé sur l’île de Java, à proximité de la célèbre île de Nusa Penida, le mont Bromo est l’un des plus visités au monde mais également l’un des plus actifs. Le volcan culmine à 2 329 mètres d’altitude et possède un cratère de 800 mètres de diamètres pour 200 mètres de profondeur. Ce dernier fait bien évidemment partie des montagnes les plus célèbres et les plus emblématiques d’Indonésie pour sa beauté incomparable. 

Les voyageurs ne pratiquent en général pas la randonnée sur le mont Bromo mais sur les monts alentours afin d’avoir une vue imprenable sur le volcan, ainsi que sur le plateau de Cemoro Lawang et les massifs alentours. L’une des plus belles randonnées s’effectue de nuit afin de pouvoir assister à l’incroyable spectacle qu’offre le lever du soleil sur les montagnes. 

L’ascension jusqu’au sommet, de nuit comme de jour, est relativement facile. Les chemins sont facilement accessibles et une partie du trajet peut même se faire en 4x4. Un escalier vous attend pour une montée d’une dizaine de minutes qui vous mènera tout droit au cratère. 

Mont Agung, le plus sacré

Mont Agung, le plus sacré

Le mont Agung fait partie des merveilles de Bali et veille sur l’île du haut de ses 3 142 mètres d’altitude. Le volcan est un véritable lieu sacré pour la population balinaise. Ce dernier est un véritable paradis de nature abritant une faune et une flore exceptionnelles. Vous y croiserez certainement de nombreux animaux sauvages dans ces bois luxuriants tels que des cochons sauvages, des macaques ainsi que des rapaces. Une fois au sommet, une vue imprenable sur Bali vous attend avec des vues exceptionnelles sur les rizières, la végétation et les reliefs alentours. 

A proximité du cratère se trouve le temple hindou Besakih, l’un des plus beaux sites de la région. Lors d’une violente éruption en 1963, ce dernier fut épargné de justesse par des coulées de lave. Ce miracle a été vu comme une bénédiction de la part des dieux. Il abrite de splendides sanctuaires, autels et statues. 

L’ascension du volcan est possible par plusieurs chemins de randonnée différents, ce qui vous permet de choisir l'itinéraire qui vous convient le mieux. Il vous faudra environ 6 heures pour arpenter ses forêts denses et enfin atteindre le point culminant du mont Agung. 

Mont Kawah Ijen, le plus mystérieux

Mont Kawah Ijen, le plus mystérieux

Situé à l’Est de Java, le mont Kawah Ijen est certainement l’un des volcans les plus impressionnants d’Indonésie, non pas par sa hauteur mais par ses paysages uniques. En son centre se trouve un superbe lac sulfureux aux couleurs turquoises, le plus grand lac d’acide de la planète. Le volcan Kawah Ijen est encore plus impressionnant de nuit car l’on peut observer une superbe couleur bleu électrique ressortir des vapeurs de soufre. 

Le site est également célèbre pour ses porteurs de soufre. Issus de villages voisins, ces hommes transportent, pieds nus ou en tongs, des blocs de soufre dans des paniers à balancier d’au moins 60 kilos et sont rémunérés en fonction du poids de soufre qu’ils rapportent de la montagne. 

La montée n’est pas des plus faciles et est plutôt raide mais les efforts valent vraiment la peine. Les chemins sont plutôt bien tracés et praticables ce qui rend la randonnée accessible à tous, petits et grands. Comptez environ 2 heures pour atteindre le sommet du volcan et pouvoir enfin admirer ce spectacle naturel. 

Mont Kelimutu, le plus fascinant

Mont Kelimutu, le plus fascinant

Décrit comme le plus beau volcan d’Indonésie, le mont Kelimutu se situe sur l’île de Florès et culmine à 1 639 mètres d’altitude. Ce dernier se démarque des autres volcans car à son sommet se trouvent trois lacs volcaniques aux couleurs changeantes allant bleu au rouge ocre. Les teintes varient en fonction des saisons et de la composition chimique de l’eau. 

Véritables emblèmes de l’île, les 3 lacs sont considérés comme sacrés pour les habitants de Florès qui pensent que ces derniers sont habités par des esprits. Le Tiwu Nuwa Muri Koo Fai et le Tiwu Ata Polosont, simplement séparés par un rempart terrestre, abriteraient les âmes des ancêtres et des plus jeunes. Le lac Tiwu Ata Mbupu, aux couleurs plus sombres et plus éloigné, serait dédié aux âmes des mauvais esprits. 

Le site des trois lacs et ses alentours sont aujourd’hui une zone protégée abritant de multiples espèces endémiques. Si vous ouvrez l’oeil, vous aurez peut-être la chance d’observer des animaux rares. 

Mont Krakatau, le plus dangereux

Mont Krakatau, le plus dangereux

Le Mont Krakatau constitue à lui seul une île volcanique située dans le détroit de Sunda, entre Java et Sumatra. Ce dernier est tristement célèbre pour sa violente éruption du 27 août 1883, une éruption si forte qu’elle fut entendue et ressentie à travers tout la planète provoquant l’un des plus violents cataclysmes de l’histoire. En juin 1927, à l’emplacement exact de l’ancien volcan Krakatau disparu, des pêcheurs ont remarqué des échappements de gaz à la surface de l’eau avant de voir la mer se mettre à cracher de la cendre et des roches dans les airs, formant rapidement une nouvelle île. Ce nouveau cône volcanique a ainsi été nommé Anak Krakatau, “l’enfant de Krakatau”. Depuis, le volcan est toujours en activité faisant progresser l’île sur l'océan et il reste l’un des volcans les plus dangereux d’Indonésie. 

Si vous souhaitez vous lancer dans l’ascension de ce volcan, vous devez d’abord vous tenir informé de son activité et vérifier que la randonnée y est autorisée. Le mont Krakatau est facilement accessible depuis Jakarta. Un bateau vous fera ainsi accoster sur une charmante petite plage de sable noir, puis vous pourrez enfin vous lancer à la conquête du volcan. Il vous faudra une quarantaine de minutes pour atteindre le premier palier et à ce niveau, vous ressentirez déjà la chaleur du sol. Il faut détenir un permis pour pouvoir aller delà du premier niveau. 

Mont Kerinci, le plus haut

Mont Kerinci, le plus haut

Culminant à 3 805 mètres d’altitude, le mont Kerinci est le volcan le plus élevé d’Indonésie et fait également partie des volcans les plus actifs du pays. Kerinci est le rêve de tout randonneur aguerri en voyage en Indonésie. Le chemin vaut vraiment la chandelle car vous aurez l’occasion de croiser une faune et une flore des plus rares tels que des espèces de macaques et d’oiseaux, tout en admirant des paysages à couper le souffle. 

Outre sa faune exceptionnelle, le mont Kerinci possède un vaste cratère en son sommet abritant un lac volcanique aux couleurs fascinantes, sans oublier les vues incroyables qui vous y attendent. L’expression “avoir la tête dans les nuages” n’aura jamais été aussi vrai ! 

L’ascension du mont Kerinci est loin d’être facile et nécessite une bonne condition physique ainsi que des équipements adaptés car la randonnée se fait majoritairement dans la jungle humide et boueuse. Comptez au moins 3 jours et 2 nuits si vous souhaitez pouvoir atteindre son sommet.