Langue

Devise

Découvrez nos villas

À la découverte des merveilles naturelles de Crète

Rédigé le : 30 Juillet 2019

Il serait bien simpliste de réduire la Crète à ses eaux turquoises et son ensoleillement presque constant. La cinquième plus grande île de la Méditerranée rattachée à la Grèce est aussi très appréciée pour son style de vie ayant traversé des générations et sa riche culture. N’oublions que ce petit bijou est le berceau de la mythologie ! Une identité forte et à part qui fait le succès de la Crète. 

Partir à la découverte de la Crète, c’est donc l’occasion de découvrir une incroyable diversité de paysages naturels à couper le souffle et de partir à la rencontre des dieux grecs. Alors n’hésitez plus et posez vos valises sur l’Île des Dieux ! 

Elafonissi

Elafonissi

Isolée sur la côte sud-ouest de la Crète loin des grandes villes, Elafonissi est tout simplement une plage de rêve considérée comme l’une des plus belles plages d’Europe et même du monde. Ce vaste banc de sable fin à l’eau cristalline est devenu célèbre pour ses eaux chaudes et peu profondes mais aussi pour sable blanc et… rose ! Une couleur unique créée par les dépôts de marée faits de minuscules coquillages, d’algues locales et de micro-organismes pigmentés. 

La route pour accéder à cette plage idyllique n’est pas facile et cette dernière peut parfois être victime de son succès et attirer de nombreux voyageurs, mais s’il y a bien une plage à visiter en Crète, c’est Elafonissi. La plage est bordée d’un paysage dunaire sauvage protégé car il recèle d’une centaine d'espèces de végétation différentes telles que le lis des sables ou encore le cèdre. Et si vous êtes chanceux, vous apercevrez peut-être la tortue de mer caouanne venir faire son nid dans le doux sable chaud.

Gorges de Samaria

Gorges de Samaria

Toujours dans la partie sud-ouest de l’île, découvrez les gorges de Samaria. Ce parc national possède quelques unes des plus longues gorges d’Europe. Une balade de 16 kilomètres vous y attend à la rencontre d’une faune et une flore unique entre les parois vertigineuses des montagnes crétoises. 

Pour accéder aux gorges, il faut partir du plateau d’Omalos à 1 050 mètres de hauteur, puis emprunter une route qui vous mènera au petit village de Xiloskalo, au bord des gorges. Un escalier en bois suivi d’un sentier vous permettront de vous plonger dans les entrailles des gorges. Sur votre chemin, un belvédère vous offrira une vue imprenable sur le ravin. Un peu plus loin sur le chemin, les “portes de fer” vous attendent, la section des gorges où les passages sont très étroits et ne dépassent les 2 mètres de large. Une randonnée unique au coeur des gorges de Samaria qui aboutit au bord de la mer de Libye au niveau du village côtier d’Agia Roumeli. 

Prévoyez de bonne chaussures de marche pour affronter l’un des plus célèbres sites de randonnée de Crète et comptez au moins 5 à 6 heures de marches pour venir à bout de ce sentier rocailleux aux vues uniques.

Lagon de Balos

Lagon de Balos

Vous ne pouvez pas séjourner en Crète sans avoir sur votre liste le lagon de Balos. Des paysages à couper le souffle, des couleurs indescriptibles et une nature sauvage, ce coin de paradis est souvent considéré, au même titre que sa voisine Elafonissi, comme l’une des plus belles plages de Grèce et même d’Europe. 

Situé à l'extrémité nord-ouest de l’île grecque, le lagon de Balos facilement accessible en bateau depuis le port de Kastelli. Il est également possible d’emprunter un chemin accessible aux piétons et voitures menant à un sentier pédestre d’une distance de 2 kilomètres. Au bout du chemin, un paysage de carte postale vous attend avec la somptueuse île de Gramvoussa et sa forteresse entourée d’eaux couleur émeraude et d’un lagon de sable blanc.

Lac de Kournás

Lac de Kournás

Situé entre La Canée et Réthymnon, Kournás est le seul lac naturel d’eau douce de Crète. Ce dernier est le lieu idéal pour se détendre en famille ou s’amuser entre amis au beau milieu d’une végétation luxuriante et avec comme toile de fond, les montagne blanches crétoises. 

De nombreuses activités sont possibles telles que se baigner, faire une balade en pédalo ou encore se ressourcer dans l’une des tavernes situées sur les rives du lac. Louer un pédalo vous permettra d’explorer le lac dans son intégralité et de pouvoir observer de nombreuses espèces de poissons et des tortues vivant ici mais aussi des canards et des oies ayant élu domicile autour du lac. Et si vous aimez la culture grecque, de petits boutiques d’artisanat local bordent le lac et proposent notamment des poteries et de l’huile d’olive. 

La Crète compte son lot de légendes et le lac de Kournás n’échappe pas à la règle. Il est dit que le lac est né de la colère des Dieux. Ces derniers, furieux de voir les habitants du village adopter un comportement incorrect, auraient déclenché un déluge et entièrement noyé le village sous des torrents d’eau, ce qui aurait formé le lac de Kournás. Seule une nymphe aurait survécu au déluge et vivrait désormais dans les profondeurs du lac prenant soin des animaux qui vivent en ces lieux. Elle aurait d’ailleurs été aperçu plusieurs fois en train de se brosser les cheveux à la lueur de la lune.

Plateau de Lassithi

Plateau de Lassithi

Couvrant environ 25km2 de plaine, découvrez l’authentique plateau de Lassithi, plus haut plateau habité de la Grèce. L’immense plaine ovale était autrefois fertile et possédaient quelques milliers de moulins blancs servant à irriguer la multitude de champs aux couleurs vertes et jaunes. Le plateau est encore connu aujourd’hui sous le nom de “la vallée des moulins” bien que la plupart de ses moulins ne sont pratiquement plus en activité et sont laissés à l’abandon. 

Des reliques du passé, un art de vivre conservé dans de charmant et paisibles villages, et les chaînes de montagnes en toile de fond, le plateau de Lassithi possède des paysages hors du temps qui valent vraiment le détour. 

Le plateau est également pour la grotte de Dikti. La légende raconte qu’à la naissance de Zeus, sa mère, Rhéa, l’aurait caché dans cette grotte pour éviter qu’il ne se fasse dévorer par son père Cronos, qui dévorait tous ses enfants à la naissance.

Île de Spinalonga

Île de Spinalonga

Située au large de la côte d’Elounda, la petite île de Spinalonga est très appréciée pour ses plages de rêve et ses petites criques au charme incomparable. Toutefois, l’île possède également une histoire étonnante rendue célèbre par le roman “L’Île des Oubliés” de Victoria Hislop.

Des remparts furent construits sous domination vénitienne au 16ème siècle, avant de passer aux mains de l’empire ottoman jusqu’en Crète devint un état indépendant en 1898. Spinalonga a ensuite été utilisé pendant une cinquantaine d’année comme une léproserie. Les malades étaient mis en quarantaine sur l’île, recevaient des vivres, de l’eau, un soutien financier et de l’aide médicale jusqu’à devenir une vrai communauté. Certains se sont même mariés sur l’île de Spinalonga. Aujourd’hui, il ne reste plus que des ruines des anciens foyers contrastant avec le bleu azur de la mer. 

Plage de Triopetra 

Rarement répertoriées comme l’une des meilleures plages de Crète, probablement car plage de galets sans beaucoups d’installations. Mais formation rocheuses au bout de celle-ci vaut  vraiment le détour. Nom de la plage signifie 3 rochers. Structure fascinante car elle ressemble à des feuilles de roches empilées les unes sur les autres. Côte sud de Crète. De couchers de soleils absolument fabuleux. 

Plage de Triopetra

Plage de Triopetra

Située sur la côte sud de la Crète, la plage de la Triopetra est peu connue des voyageurs. Cette dernière est effectivement peu répertoriée par les guides et agences de tourisme car elle ne possède pas sable fin mais des petits cailloux, et on y trouve peu d’installations. Pourtant, Triopetra vaut vraiment le détour car elle offre un paysage unique et authentique. 

Au-delà de la mer cristalline et des montagnes en arrière plan, la plage de Triopetra possède une formation rocheuse étonnante au bout de celle-ci. Trois rochers à la structure inhabituelle se dressent face à la mer, d’où son nom “plage des trois rochers”. Ces derniers ressemblent à des couches de roches empilées les unes sur les autres. Ces 3 formes d’une grande beauté offre le cadre idéal pour prendre de magnifiques photos et regarder des couchers de soleil fabuleux. 

Lefka Ori ou les Montagnes Blanches

Lefka Ori ou les Montagnes Blanches

Lefka Ori, aussi appelées montagnes blanches sont omniprésentes sur l’île car elles recouvrent une grande partie de la Crète Occidentale. Les reliefs montagneux tiennent le nom de leur sommets recouverts de neige jusqu’à la fin du printemps leur procurant une couleur blanche éclatante. En été, le soleil se reflète sur ces montagnes faites de calcaire et les fait apparaître blanche de nouveau.

De nombreux sommets culminent à des hauteurs vertigineuses, dépassant les 2 000 mètres. Pachnes est le sommet le plus élevé et culmine à plus de 2453 mètres. Vous pouvez également y retrouver une cinquantaine gorges, dont la plus célèbre est celle de Samarie citée plus haut. 

Des paysages lunaires, presque désertiques, qui offre un merveilleux contraste avec le bleu azur intense de la mer Méditerranée.