Langue

Devise

Découvrez nos villas

Deià, le trésor culturel de Majorque

Rédigé le : 06 Février 2019

Nous vous donnons rendez-vous au petit village de Deià, sur l’un des trésors Baléares ; Majorque. Ce petit village authentique de seulement 850 habitants cache bien son jeu : pourtant peu peuplé, celui-ci se qualifie par une beauté incontestable, mais aussi et surtout par une richesse culturelle. Témoin de l’histoire, il présente de nombreux vestiges désormais déclarés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ayant conquis au fil des années de nombreux artistes de renom, la village offre aujourd’hui une dimension exclusive, tout en préservant son authenticité dans l’architecture de ses maisons traditionnelles. Niché au coeur de la Serra de Tramuntana, Deià cohabite entre mer et montagne d’où naît un spectacle de couleurs sans égal : végétation verdoyante, mer cristalline, ocre des maisons traditionnelles, rose des fleurs… Plongez-vous dans le havre d’inspiration des plus grands artistes, et dépaysez-vous loin des tracas quotidiens.

>>> Découvrez nos villas à Majorque

Un village pittoresque riche en histoire

Un village pittoresque riche en histoire

Dans un panorama ponctué de miradors, Deià est un petit village sur l’île de Majorque abritant seulement 850 habitants. De toute beauté et pittoresque au possible, vous pourrez déambuler le long de ses rues pavées bucoliques, tout en y admirant ses monuments, vestiges, et maisons des siècles passés. Parmi eux, l’église de San Juan Bautista dominant le village depuis le haut de la colline. Depuis ce point, la vue y est exceptionnelle, tandis que les maisons aux couleurs ocre ressortent parfaitement au milieu de massifs de pins, d’oliviers et de conifères. Les habitations du village de Deià se fondent parfaitement à la nature qui les entoure, au point que les toits de tuiles semble suspendus à la cime des arbres.

Si le village est une source d’inspiration pour de nombreux artistes, il est également un témoin d’histoire et du culture. Imaginez ; la vallée qui abrite Deià est habitée depuis l’époque préhistorique ! Les amateurs de cette époque ne rateront sans aucun prétexte le Musée Archéologique de Deià, abrité par un ancien moulin et implanté par le peintre et archéologue américain William Waldren dans les années 60. Aussi, témoin de la domination Maure, le village doit son son nom à cette époque, où un efficace et innovant système d’irrigation et d’assainissement, encore utilisé de nos jours, fut mis en place. Ainsi, le nom Deià provient de “Ad Daia” qui signifie contrée. Daià fut également spectateur de croisades au XIII è siècle lorsque plusieurs monastères romans catholiques furent bâtis dans les alentours du village dont Ca l’Abat et Miramar. Ce dernier fut une école de missionnaires visant à la conversion des musulmans au catholicisme. Nous vous recommandons de visiter ces sublimes monastères.

Les passionnés de botanique et de flore seront conquis par le jardin de Son Marroig, composé de pavillons et portes monumentales. Ce havre de paix dispose de serres, grottes et de ponts, installant un paysage varié, authentique et bucolique qui donnent sur la nature. En plus de sa beauté singulière, le jardin de Son Marroig est une fois de plus un des vestiges de l’histoire. Plus précisément, au XIX ème siècle, l’Archiduc Louis-Salavor, noble autrichien, tomba amoureux du charme des paysages ainsi que de la faune et la flore de Majorque, lors d’un voyage d’étude scientifique. Il rénova alors le Palais de Son Marroig qui abrite aujourd’hui sa vie et son oeuvre.

Une source d’inspiration pour de nombreux artistes

Une source d’inspiration pour de nombreux artistes

Ainsi, son apparence pittoresque fait de Deià un village où il est très agréable de déambuler dans les rues piétonnes. Celles-ci sont fréquentées par des musiciens, acteurs, peintres, et plein d’autres artistes internationaux, renforçant davantage cette dimension bucolique. Parmi eux, l’écrivain anglais Robert Graves le plus connus du village, où il s’y est retiré dans les années 20 jusqu’à sa mort. Sa maison Ca n’Alluny (la maison au loin), est désormais un musée consacré à cet écrivain renommé, reposant de nos jours au cimetière du village. Cette petite maison a accueilli dans le temps de nombreuses personnalités telles que Kingsley Amis, Alan Sillitoe, les acteurs Alec Guinness et Ava Gardner, et même le physicien Stephen Hawking. Le petit village insulaire Deià doit, sans aucun doute, sa popularité mondiale à Robert Graves.

Aussi, la singularité des paysages du village espagnol a suscité une source d’inspiration pour le peintre britannique David Templeton, installé à Deià depuis maintenant plusieurs années. Ce peintre hyperréaliste et trompe l’oeil est à l’origine de nombreuses oeuvres d’art qui en valent le détour.  

Vous l’aurez compris, l’influence britannique se fait ressentir à Deià. Et pour cause, le langage courant est désormais l’anglais, et pas seulement durant la haute saison touristique. La langue britannique se mélange à quelques mots de mallorquin. Les célèbres artistes et acteurs attirés par le village, donnent aujourd’hui à Deià une atmosphère jet-set : galeries d’art exclusives et dissimulées, boutiques de luxe, résidence remarquables où y séjournent les têtes couronnées d’Espagne… Deià a sans aucun doute plusieurs visages.

De nombreuses attractions selon vos envies

De nombreuses attractions selon vos envies

Si le village de Majorque est un vrai havre historique et culturel, il est également idéal pour une escapade au coeur d’une nature luxuriante. En couple, ou en famille, vous pourrez vous ressourcer loin des nuisances quotidiennes. La calme de l’endroit est propice à l’éveil des sens et à la découvertes de nouveaux paysages sauvages.

La côte est parsemée de criques préservées et de superbes calanques. Parmi elles, Cala Deià et Sa Foradada qui peuvent être atteintes à pied, offrant un cadre de randonnée magnifique et accessible à toute la famille. Le contraste offert par le village le rend encore plus fascinant : d’un côté, se trouvent de magnifiques plages de galets et des garages à bateaux aménagés dans des grottes naturelles ; au milieu du village, des quartiers “jet-set” résidentiels ; à quelques mètres du villages, des collines verdoyantes occupées par les moutons. Le villages offrent de nombreuses possibilités en terme d’expériences.

Aussi, qui dit promenade à travers le village dit merveilleuses découvertes culinaires. Le restaurant étoilé Michelin Es Raco d’Es Teix propose un excellent et surprenant mélange méditerranéen-asiatique à travers ses plats de fusion.  Pour une expérience locale, le restaurant le Barrigon Xelini saura vous proposer d’excellentes tapas. Enfin, pour un dîner dans un cadre exceptionnel, optez pour le Ca’s Patro March à Cala Deià ainsi que le Mirador de Na Foradada, qui surplombent de sublimes paysages.

Enfin, en tant que village culturel qui se respecte, comme sur les autres îles des Baléares, de nombreux événements musicaux y sont régulièrement organisés. Le Café Sa Fonda, notamment, très populaire des locaux, est célèbre pour ses concerts en direct. Aussi, chaque année a lieu le Deià International Music Festival, où des orchestres et musiciens du monde entier se réunissent pour faire passer au visiteurs un moment de pure ambiance.