Langue

Devise

Découvrez nos villas

La gastronomie en Italie

La gastronomie italienne fait partie intégrante de la diète méditerranéenne, elle-même inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Pour la population italienne, la cuisine est un art de vivre qui séduit. Les Italiens tiennent à utiliser principalement des produits frais, de saison et locaux. La recherche permanente d’un équilibre gustatif qui met en valeur la saveur de chaque aliment domine dans les recettes culinaires italiennes. La gastronomie italienne, simple mais savoureuse, est une culture qui a pour origine l’héritage de chaque famille.

La gastronomie en Italie - Italie

Le menu typique en Italie

Traditionnellement, un menu italien est composé d’un festival d’aliments variés. L’aperitivo inclut une boisson (vin, cocktail ou spritz), et des stuzzichini (charcuteries). Ensuite, viennent les entrées, à base de poisson, poulpes marinés, friture de calamars, des fleurs de courgette frites, du jambon en chiffonnade ou de la tourte aux épinards. Ces anti-pasti ou hors-d’œuvre peuvent aussi être des légumes marinés, salades, bruschettes ou croquettes.

Le primo ou premiers plats sont à base de gluten sous toutes les formes. Ils incluent les spaghettis et tagliatelle, les lasagnes farcies, cannelloni ou tortellini. Le risotto, les gnocchis, les potages ou soupe minestrone en font aussi partie. Les plats de résistance ou secondo ont pour éléments incontournables de la viande ou du poisson, servi avec des légumes cuits ou en salade (contorno). Les fromages viennent en entremets. Le dessert est constitué de fruits et/ou de gâteau. En guise de digestif, on sert du café expresso ou de la liqueur, telle que la grappa, l’amaro ou le limoncello.

Trois régions qui s’illustrent par leurs spécialités culinaires

Le Val d’Aoste produit le lard d’Arnad, le jambon sec de Saint Marcel et du lait d’alpage. Les fromages de montagne, entre autres le Fontina, le Toma di Gressoney et le reblochon sont aussi issus de ce territoire. La polenta et la carbonade, plat à base de bœuf au vin rouge, sont les spécialités de la région. En guise de dessert, on peut y trouver les tuiles aux amandes et noisettes ou tegole valsdostane, ou encore le Mecoulin. On dénombre une vingtaine de types de vin sur cette contrée, ce qui permet de trouver facilement l’accord avec n’importe quel plat, soupe ou sauce pour apporter plus de chaleur en hiver.

Le Piémont est l’origine des grissini ou gressins, destinés aux snacks apéritifs, et des Tajarin (des pâtes cuisinées avec du ragoût), tout comme les Bagna Cauda, des légumes trempés dans une sauce chaude à base d’ail, d’anchois, de beurre et d’huile d’olive. Ses spécialités typiques sont la truffe blanche d’Alba, les noisettes du Piémont, les fromages Robiola, le Bra, la Toma Piemontese, le gorgonzola, le fritto misto, Les desserts piémontais traditionnels sont le gianduia de Turin (de la pâte de chocolat) et les Krumiri (des biscuits). Le vin rouge est la spécialité de la région, pour ne citer que le Barolo, Dolcetto et Fraisa. En matière de vins blancs, les plus connus sont les vins pétillants, tels que l’Asti Spumanté et Moscato d’Asti.

En Sicile, la gastronomie est aussi riche que variée. C’est une région productrice d’agrumes et de fruits secs transformés. C’est aussi l’origine des vins les plus doux, comme le Malvasia de Lipari ou le Passito de Pantelleria.

Trois régions qui s’illustrent par leurs spécialités culinaires - Italie

Découvrez notre sélection de villas de luxe pour votre prochain voyage Italie